J’y vais ou pas ? Je le fais ou pas ? Mes choix de vie

 Dans notre vie, que ce soit à la maison ou au travail, des opportunités se présentent et il y a donc un choix à faire.Régulièrement, dans notre vie, que ce soit à la maison ou au travail, des opportunités se présentent et il y a donc un choix à faire. Tu as très envie de dire oui mais tu hésites.

 

Tu ne sais pas te décider :

  • Je signe le contrat de vente ou non ?
  • Je vais à cette soirée ou non ?
  • Je m’inscris à cette formation ou non ?

Plusieurs questions t’assaillent. Des petites voix dans la tête viennent te mettre en garde. Ce sont les voix de tes peurs.

Tu ne sais pas te décider parce que tu as peur de quelque chose. Voici quelques unes des peurs que tu pourrais vivre :

  • Peur de te tromper
  • Peur de regretter
  • Peur de ne pouvoir faire marche arrière
  • Peur de perdre quelqu’un ou quelque chose
  • Peur de ne pas savoir faire face
  • Peur de ne pas être capable

Voici comment je procède quand je me trouve devant le dilemme :

Je le fais ou je le fais pas ? Je m’inscris ou non ? J’achète ou pas ?

Prends ton dilemme à toi et pose-toi les questions suivantes (je te conseille de tout mettre par écrit) :

1) Si je ne le fais pas, qu’est-ce que cela va m’empêcher d’avoir et de faire ?
2) Et si j’avais et faisais … [ tes réponses 1) ] qu’est-ce que cela me permettrait d’être ?
3) Si je le fais, que pourrait-il m’arriver de désagréable ?

En répondant à la question 1) tu prends conscience de tes désirs, de ce que tu veux. La question 2) t’indique les besoins de ton être et la question 3) t’amène à découvrir tes peurs.

Agis-tu en fonction de ce que tu veux ?

Beaucoup de personnes ne passent pas à l’action en fonction de ce qu’elles veulent.

Pourquoi ? Parce qu’elles se laissent diriger par leurs peurs. Nos peurs deviennent plus fortes que notre volonté d’aller vers ce que nous voulons.

On continue notre petit exercice :

4) Souviens-toi qu’avant de passer à l’action, tu dois bien définir ce que tu veux. Reprends tes réponses 1) et vérifie ces réponses en te posant cette autre question :
« Si toutes les circonstances étaient parfaites, si tu avais la certitude que de te diriger vers ce que tu veux ne dérangerait personne et si tu avais tout le temps, les connaissances et l’argent nécessaires, qu’est-ce qui ferait ton bonheur dans tel domaine ?»
Une fois tes désirs bien définis, demande-toi ce que ces désirs, une fois manifestés, t’aiderait à être ? Vérifie ta réponse avec celles en 2).
Il est impératif de faire la différence entre un caprice, une préférence et un besoin de ton ÊTRE. Tous tes «je veux» doivent représenter tes besoins.

Autorise-toi à être absolument tout ce que tu veux. Tu n’as de compte à rendre à personne sur cette terre, excepté à toi-même. Nous avons tous besoin de vivre toutes sortes d’expériences d’être afin de découvrir lesquels états d’être sont les plus intelligents, donc les plus bénéfiques pour soi.

Un excellent moyen pour t’aider à ne pas oublier ce que tu veux consiste à vérifier comment tu te sens avec le fait d’être ce que ce besoin va t’apporter.

5) Vois-toi dans la situation que tu veux comme si elle était déjà manifestée dans ta vie et vérifie comment tu te sens. Est-ce que ça fait WOW ! 🙂 ?
6) Une fois le besoin défini et ce qu’il t’aidera à ÊTRE et que cela fait WOW !  🙂 à l’intérieur de toi lorsque tu vérifies comment tu te sens, ces étapes devraient être suffisantes pour te décider à passer à l’action vers ce que tu veux.

Tu peux exprimer à ton entourage tes besoins, tes rêves et tes buts mais sois prêt à accepter qu’ils ne sont pas obligés d’être d’accord avec toi. Certain peuvent essayer de te décourager. Sache qu’ils te manifestent leurs propres peurs. Quand cela se produit, il te suffit de reconnaître que leurs peurs leur appartiennent et que toi tu préfères écouter ton courage plutôt que tes peurs pour arriver à ce que tu veux. C’est de l’amour de soi.

Nos peurs sont souvent le souvenir des expériences désagréables, que nous avons vécues ou qu’un proche a vécu, qui s’avéraient opposées aux désirs et besoins initiaux.

Pour être pleinement heureux, il suffit de savoir ce que tu veux et d’agir en fonction des besoins de ton être. L’univers mettra sur ta route les moyens pour y arriver.

Tu sais que tu n’agis pas en fonction de tes vrais besoins si la décision que tu as prise te fait te sentir BOF ! 😥

Si tu sens que malgré tout, tes peurs prennent le dessus, accepte-toi avec tes peurs et tes limites en te disant qu’elles ne sont que temporaires. Reste en contact avec tes « je veux » et tes limitent s’élargiront.

Je te souhaite des choix de vie qui t’emportent vers tes rêves les plus fous !

Avec amour,
Josiane

Si tu as aimé cet article, je te remercie de le partager. Tu peux aussi te rendre sur mon autre site pour encore plus de ressources : http://www.creetavie-josianederwa.com/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.